L hormonothérapie et ses effets secondaires

Publié le par Christelle

L hormonothérapie et ses effets secondaires

Voilà un long moment que je n'ai pas publié d'article, non pas que je vais mal mais, surtout, que je n'ai pas le temps d'écrire, ce qui est plutôt bon signe. Alors aujourd'hui je viens vous donner des nouvelles, des nouvelles à toutes celles et ceux qui sont dans le combat ou qui vont l'être, à ceux qui me lisent et m'interrogent de temps en temps ou encore à celles et ceux qui témoignent.

Je vais bien, j'ai vu mon DR HOUSE la semaine dernière. D'ailleurs lui aussi va bien.

Après la radiothérapie, j'ai démarré l'hormonothérapie avec le Tamoxifène. Je vous l'avais sans doute dit mais dès le début de mon traitement par chimiothérapie, mes règles se sont stoppées net. J'ai eu de la chance car j'ai plutôt bien supporté le Tamoxifène bien que je sois devenue un vraie centrale nucléaire : Je peux toujours postuler au concours des "Bouffées de chaleur" et de fraicheur aussi. Cependant au bout de 1 an de traitement, mes règles sont revenues. Là ce fut pour moi la panique car cela induisait que mes hormones s'étaient remises à travailler... DR HOUSE m'a alors prescrit une injection, un implant plus exactement qui assez douloureux d'ailleurs. Ce petit vaisseaux spatial était conçu pour empêcher mes ovaires de travailler. Je n'ai pas apprécié du tout ce principe de prendre encore un traitement complémentaire au Tamoxifène et j'ai donc demandé à subir une ovariectomie. Pas si facile de se la faire prescrire à mon âge ! mais j'y suis arrivée car après ce que j'avais vécu il n'était pas question d'avoir un enfant, les médecins y étaient défavorables et mon mari et moi ne voulions pas prendre ce risque. Alors en août 2012, j'ai rencontré, sur les conseils de ma super Gynéco, le DR D.., super elle aussi. L'ovariectomie a été programmée en octobre 2012. 3 jours d'hôpital m'ont permis de limiter mon activité hormonale. L'ovariectomie est un choix important et irréversible. Il faut bien s'y préparer car il ne correspond pas au choix de toutes. A 38 ans et avec mon passé médical, je ne me voyais vraiment pas avoir un enfant. Ce choix ne fut absolument pas douloureux pour ma part, ni pour mon mari et ma famille.

1 mois après l'opération, DR HOUSE m'a prescrit une nouvelle hormonothérapie : l'AROMASINE...

Si au début, je n'ai pas senti le changement, hormis mes bouffées de chaleur il n'en est pas tout à fait de même aujourd'hui. Tout d'abord, l'Aromasine ralentit notre production d'hormones et donc comme sous Tamoxifène, on peut être fatigué, avoir des douleurs osseuses, des nausées... Pour ma part, j'ai développé 2 principaux effets secondaires :

1) perte de cheveux occasionnant un crâne un peu clairsemé notamment au niveau de la raie médiane puis des tempes. Rassurez-vous je ne suis pas chauve mais j'avoue que ce n'est pas très facile à vivre. Pour limiter la perte des cheveux et leur manque de densité, je prends 1 gélule type Novaphane tous les jours au petit déjeuner ce qui a pour but de maintenir ma chevelure à peu près normalement ; en parallèle, on apprend à se coiffer. Surtout il est primordial de ne pas prendre de complément alimentaire contenant du soja ! Après discussions avec mon médecin, cette perte de cheveux devrait disparaître à l'arrêt du traitement.

2) brûlures de l'estomac type œsophagite (Reflux gastro-œsophagien) : aïe! aïe ! aïe... Petit stress, émotions, ou rien peuvent occasionner des douleurs assez fortes. Heureusement on peut les soulager avec des gélules gastro-résistantes type Inexium que je prends en cas de crise aiguë. Je veille donc à mon alimentation et supprime les fromages type comté, laits ou jus de fruits trop acides comme l'abricot.

Voilà, je continue de travailler et j'arrive pour le moment à gérer ces effets secondaires. Pour les Bouffées de Chaleur, ma maman qui fait plein de recherches Web a découvert Sérélys, c'est naturel donc ça n'agit pas immédiatement mais pour moi ça a réduit de moitié mes bouffées de chaleur (au bout de 1 mois de traitement). Je continue également à pratiquer une activité sportive dès que je le peux pour fortifier mes muscles et mes os. D'ailleurs, ma gygy me prescrit de la vitamine D à prendre tous les 2 mois.

Je vous souhaite plein de bonnes choses et n'hésitez pas à partager sur ce blog tous vos trucs et astuces pour aider à se sentir bien. A bientôt !

Publié dans cancer du sein

Commenter cet article

Julie MD 20/05/2015 22:32

Très émue par votre "histoire", de ton mon cœur j espère que vous vous portez bien?!
Bravo pour ce courage
Affectueusement
Julie

Christelle 30/10/2015 03:57

Bonjour Julie,
Je vais bien et j espère que vous aussi. Je reviendrai prochainement avec un article pour expliquer la suite de mon parcours.
A tres bientôt
Christelle